Comment réduire son impact écologique?

À l’heure actuelle, l’écologie est omniprésente dans notre vie, qu’on le veuille ou non. Il est donc intéressant de développer des petits gestes que l’on peut mettre en place au quotidien. Ces petits gestes peuvent avoir un impact considérable s’ils sont mis en place.

Il ne faut pas tomber dans le stéréotype de « ce que je fais ne sera jamais assez important que pour changer réellement quelque chose ». Tous les gestes, aussi petits, sont-ils, ont un impact.

C’est pour cela que dans cet article, vous retrouverez des conseils qui pourront améliorer votre impact écologique. Vous verrez que certains peuvent avoir un autre impact que seulement écologique (comme un impact financier par exemple).

Les choses à faire chez soi :

1. Diminuer sa consommation en eau :

On ne se rend pas toujours compte de l’utilisation en eau dans notre quotidien, et pourtant nous avons la chance que l’eau soit omniprésente dans notre vie. Pour limiter sa consommation en eau, rien de plus facile. Il suffit de couper l’eau quand on se brosse les dents, quand on se lave les mains, utiliser un lave-vaisselle plutôt que la vaisselle à la main traditionnelle (qui consomme une quantité d’eau beaucoup plus importante), privilégier une douche plutôt qu’un bain, réduire la durée de sa douche (par exemple, prendre une douche le temps d’une chanson qui dure environ 3 min, couper l’eau lorsqu’on se savonne ou que l’on fait un shampoing).

2. Éteindre les appareils quand on ne les utilise plus/éviter le mode « veille » des appareils

On n’y pense pas toujours, mais quand on a plusieurs appareils qui ne sont pas totalement éteints, ils puisent de l’électricité. Qui dit consommation d’électricité dit consommation énergétique. Vérifier que tous les appareils sont bien débranchés lorsqu’on ne les utilise plus, permet d’agir pour la planète, mais aussi, d’économiser sur la facture d’électricité. Il suffit simplement de toujours débrancher les câbles, éteindre le petit bouton rouge de la rallonge lorsqu’elle n’est pas allumée et que l’utilisation n’est pas nécessaire, éteindre plutôt que de mettre en veille. Tout cela représente des petites actions, mais permet d’avoir un résultat conséquent.

3. Trier et gérer ses données personnelles (cloud, mail, …)

Actuellement, tout le monde utilise un ordinateur, une tablette ou même un GSM. Ces appareils font partie de notre quotidien. Ce qu’on ne sait pas toujours, c’est que au plus on stock sur ces appareils, au plus on utilise d’énergie. Et oui, pour garder une trace de ces données, il faut bien qu’elles soient stockées quelque part. Seulement, ce stockage pollue énormément. Faire le tri, une fois par mois déjà, peut avoir un impact considérable. Au lieu de garder des fichiers dont on ne s’occupe plus, supprimez-les. Arrêter les abonnements à des newsletters qui ne sont jamais lus.
Petite astuce en plus ; éviter d’ouvrir trop d’onglets à la fois, cela ralentit votre pc et donc consomme plus d’énergie.

4. Utiliser des produits lavables

Beaucoup de produits du quotidien peuvent être remplacés par des produits lavables. Par lavable, les produits réutilisables rentrent dans l’équation aussi. Par exemple :

  • Le mouchoir en papier peut-être remplacé par des mouchoirs en tissu
  • Pareil pour le “sopalin” qui peut être remplacé par un essuie 
  • Le filtre à café peut être remplacé par un filtre lavable 
  • Les cotons classiques qui peuvent être remplacés par des cotons lavables
  • Il y a bien d’autres exemples… 

5. Fabriquer ses produits soi-même

En plus d’utiliser des produits lavables, il est aussi possible de fabriquer ses produits de nettoyage soi-même. Avant, les gens utilisaient des “ recettes” basées sur quelques produits pour fabriquer leurs propres produits ménagers. Il est toujours possible de produire ces produits, il suffit de prendre le temps de le faire. En plus de diminuer votre impact écologique, vous verrez rapidement la différence sur votre compte en banque. 

Certaines des astuces ci-dessous peuvent être aussi bien utilisées pour chez vous comme à votre travail.

D’ailleurs, voici quelques conseils en plus que vous pouvez mettre en place dans votre espace de travail :

1. Éviter d’avoir une poubelle dans chaque bureau 

Ayez une poubelle (avec triage bien évidemment) dans un endroit où tous les employés passent. Cela permettra de faire un tri tout simplement dans ses déchets et de conscientiser ce triage. Finis la poubelle unique où vous jetiez tout ce que vous utilisiez, place au triage des déchets qui permettra le recyclage.

2. Réfléchissez à votre matériel de bureau

Tout simplement, utiliser des choses recyclées. Le premier exemple qui me vient en tête est le papier. Il y en a déjà bien assez comme ça. N’oubliez pas, petit geste, grande action.

3. Préparer vos menus à l’avance pour le déjeuner, ainsi que de quoi transporter votre repas si vous allez chercher dans un commerce près du travail

Le fait de préparer son repas à l’avance vous permet de ne pas jeter. Puisque vous savez ce que vous consommez habituellement, vous connaissez la quantité qu’il vous faut. Le mieux serait aussi d’utiliser des produits de saison et local. Si vous souhaitez tout de même continuer à acheter votre salade/sandwich/plat chez le commerçant d’à côté, pensez à prendre un bocal ou un récipient pour pouvoir y déposer votre repas. Cela permettra de faire une économie sur le plastique souvent utilisé dans ce genre de cas. 

Les conseils indémodables :

  1. La gourde à la place de la bouteille en plastique différente tous les jours;
  2. Les ampoules LED à la place des ampoules « normales »;
  3. La boite à tartine plutôt que le papier aluminium;
  4. Le pull plutôt que le chauffage sur 5;
  5. Fermer les portes quand on met du chauffage ;
  6. Éteindre les lumières.

Conclusion : 

Comme vous l’aurez constaté, réduire son impact écologique n’est pas très compliqué. Appliquer quelques écogestes peut avoir un impact. 
Arrêtons de penser que si je ne le fais pas, quelqu’un le fera à ma place, ou encore, si moi, je le fais, mais que les autres non cela n’aura aucun impact, car c’est faux. Tous les gestes sont à prendre et à faire. Le changement, c’est maintenant et tout le monde peut y participer, donc vous aussi !
Vous avez plein de petits gestes à mettre en place maintenant, il ne vous reste qu’à essayer et voir lesquels vous conviennent les mieux !