Créer un potager sur le toit, c’est facile !

Créer un potager sur le toit, c’est facile !

  • Post category:Blog
  • Post comments:3 Comments
Un potager sur le toit

Un pote âgé sur le toit ? Non ! Un potager sur le toit…

Vous n’avez jamais entendu parler de potager de toiture ? Vous envisagez d’aménager un potager sur votre toit ? Ou vous hésitez encore à sauter le pas ? Après la lecture de cet article, vous saurez tout sur ce nouveau type de jardins qui gagne chaque jour de plus en plus de popularité.

L'intérêt d'un potager sur le toit.

Plusieurs études scientifiques ont démontré les bienfaits des potagers urbains. En effet, un potager de toiture permet de s’ancrer dans une dynamique d’économie circulaire. Mais surtout, cette innovation constitue un véritable paradis pour la faune et la flore tout en préservant l’environnement. Cette installation, permet également le recyclage des déchets organiques qui jusque là étaient pour la plupart voués à l’incinération ou à l’enfouissement.

Quelques éléments essentiels avant d'envisager l’aménagement d’un potager sur votre toit.

Tout d’abord, avant de vous lancer, il est très important que vous sachiez qu’il existe 2 grandes méthodes de jardinage sur toiture. En effet, l’une des méthodes consiste à étaler les couches de terres directement sur le toit, généralement protégé au préalable par une membrane. Cette technique, est communément appelée « méthode en pleine terre », l’autre méthode est appelée « méthode en bacs » et consiste à utiliser des bacs potagers.

Ensuite, il est également important de savoir, que tous les toits ne se prêtent pas à l’installation d’un potager. Il est donc essentiel, que vous en mesuriez la faisabilité et que vous vous assuriez que votre toit pourra supporter le poids supplémentaire engendré. Pour cela, il va falloir, que vous vous fassiez aider et que vous consultiez un spécialiste en toiture, un architecte par exemple, voici d’ailleurs les coordonnées de deux fabuleux architectes que l’on vous recommande. De la même manière, vous aurez également à vérifier que les règles d’urbanisme et de sécurité liées à votre bien ne s’y opposent pas. En effet, il est important avant toutes choses que vous veillez à l’aspect administratif de vos projets, afin d’éviter les frustrations et les ennuis occasionnés une erreur d’inattention.

Bonne nouvelle ! Feux verts obtenus pour le potager de toiture.

Une fois que tous ces éléments ont été analysés, il va falloir vous lancer. L’excitation pourrait vous pousser à vouloir brûler certaines étapes, mais attention, ne vous précipitez pas et ne procédez pas à un quelconque achat ou à l’élaboration de votre potager sans avoir au préalable élaboré un plan de culture pour votre futur potager. C’est la première et l’étape essentielle avant toute choses. Dans ce plan, que vous choisirez soit de faire seul, soit d’attribuer à un architecte, vous réfléchirez ainsi méticuleusement à la disposition de chacune de vos plantes et futures cultures. Sachez que selon la plante, le niveau d’épaisseur de terre nécessaire varie. C’est une des raisons, pour lesquelles l’étape du plan est primordiale.

Chaque plante à son poste, là-haut sur le potager de toiture.

En effet, les légumes-feuilles tels que les épinards, les salades ou encore les choux, nécessitent une épaisseur de 15 à 20 cm de terre. Tandis que la plupart des autres plantes demandent une épaisseur de 50 à 60 cm de terre. Pensez donc à réfléchir sur votre plan de culture, à l’aménagement de votre futur potager de toiture, en fonction de ces critères. Sachez également, que tous les légumes locaux ne sont pas nécessairement cultivables sur un toit. En effet, les légumes à racines profondes tels que les poireaux, le maïs ou encore les asperges sont à éviter.  

Une fois toutes ces précautions établies et votre plan de culture dressé, passez à l’acquisition des différents matériaux et graines dont vous aurez besoin.

Avant d'installer votre potager, pensez à protéger votre toit.

On ne le redira jamais assez, veillez à protéger votre toit. En particulier, lorsqu’il s’agit d’un potager en terre pleine. L’installation d’une membrane de toit résistante aux racines, peut être un choix judicieux et permettre d’éviter que les racines viennent à endommager votre toiture.

Vous pouvez utiliser différents substrats, mais privilégiez l’usage de substrat ou de terreau organique qui remplace donc les terreaux chimiques néfastes pour l’environnement. Une fois le substrat installé, FONCEZ ! Semez et plantez à votre guise, éclatez-vous.

De cette manière, cette innovation vous permet désormais de valoriser le local et de favoriser la pollinisation, tout en apportant, plus de biodiversité dans votre ville et vous offre l’occasion, à votre échelle d’augmenter la qualité de l’air, tout en rompant avec la monotonie parfois très présente du paysage urbain.

Un potager sur le toit du We Are Open Coworking.

On dit souvent que les rêveurs ont la tête dans les étoiles et bien chez WAO, nous avons décidé de nous en approcher. En effet, WAO dispose de 400 m² de toiture. Il serait donc fou de ne pas en profiter ! Nous avons nous aussi, décidé d’installer un potager urbain ainsi qu’un salon de détente sur le toit de nos locaux. Pas seulement pour nous approcher des astres, mais également afin de nous rapprocher de vous.

En effet, conformément à nos valeurs, nous voudrions que ce lieu puisse être un lieu de détente, d’échange et de partage. Mais également, un endroit ou chacun pourrait rêver le monde de demain. Un monde que nous voulons : plus responsable, plus vert et plus juste.

N’hésitez pas à nous contacter ou à passer nous voir pour obtenir conseil quant à votre projet de potager urbain.

WAO, Let’s work green together !

Un potager sur un toit

This Post Has 3 Comments

Laisser un commentaire